Problèmes acoustiques et isolation phonique 92

L’objectif de toute rénovation d’appartement est de fournir un bâtiment de qualité avec un confort et une adaptabilité aux diverses saisons. Il est fréquent que la structure de vos bâtiments, sous l’effet du temps, de votre environnement ou du climat vous confronte à des surprises peu agréables telles  des  des réverbérations acoustiques ou des déperditions thermiques. Ce ne sont toutefois pas des problèmes sans solutions pour vos habitations puisque diverses solutions vous restent possibles pour juguler ces fragilités de la structure de vos habitations.

En finir avec les déperditions thermiques

Face aux déperditions thermiques, il existe des solutions que proposent un grand nombre d’entreprises de rénovation . En effet, ceci passe par le recours à l’usage de matériaux à caractéristiques particulières qui sont de parfaits isolants.

De ce fait, ils agissent en emprisonnant la chaleur à l’intérieur de la structure et vous permettent de vous maintenir constamment dans une température confortable à l’intérieur de vos locaux. Le renforcement de la structure d’un bâtiment à l’aide de ces matériaux isolant phonique offre l’avantage de réaliser de nombreuses économies sur les coûts liés au chauffage et d’éradiquer les inconforts dus aux déperditions thermiques.

La toiture : La chaleur monte est s’échappe par la couverture

un toit mal isolée peut causer jusqu’à 30% des déperditions thermiques d’une maison. Pour limiter ces pertes de chaleur par la toiture il existe plusieurs méthodes dont les plus efficaces sont : L’isolation de la toiture par l’extérieur que je conseille rarement car la dépose et pose de l’ancienne couverture vont augmenter considérablement le devis de rénovation   ; l’isolation des combles aménagés , pour etre efficace il faudra respecter la réglementation thermique de R , l’isolation des combles perdus (recommandés si l’espace disponible au niveau de vos combles n’est pas suffisamment vaste pour être habitée.

Les fenêtres :  les fenêtres  sont responsable de la déperdition de 15% de l’énergie consommée. Pour limiter la perte de chaleur qu’elle cause, on peut avoir recours à des fenêtres isolantes (double vitrage ou triple vitrage). A savoir le pvc à une meilleure étanchéité à l’air et provoque moins de condensation

 Les murs : Les murs, du fait de l’importance de la surface de contact qu’il existe entre eux et l’extérieur, causent une partie importante des pertes de chaleur (jusqu’à 20%). Pour limiter ces pertes de chaleur on peut isoler les murs par l’intérieur ou par l’extérieur .

Que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur il faudra avoir la même épaisseur d’isolation si on veut respecter le RT 2012 , environ 15 cm ép. ( soit en laine minérale par l’intérieur soit en polystyrène extrudé par l’extérieur)

Pour obtenir une économie de 30 à 50 % sur vos facture , il faudra coupler votre isolation avec un système de chauffage adapté à votre habitation

Je conseille pour les personne  l’installation d’une pompe à chaleur Air/eau de la marque Daikin ( plus coûteuse , jusqu’à 50 % d’économie d’énergie  ou une chaudière à condensation ( Jusqu’à 20%d’économie ) ou d’un poêle à bois (parfait pour chauffer salon et salle à manger). Pour une installation entièrement Electrique le radiateur à inertie pierre est un bon compromis mais il ne donne pas le droit au crédit d’impôt

 

Tous les travaux d’isolation de l’enveloppe d’une maison sont éligibles au crédit d’impôt en dehors de l’installation de fenêtre double vitrage dans une maison individuelle dans le cadre d’un mono projet.

Tout pour  une meilleure isolation phonique

Evidemment, pensez aussi à l’isolation phonique de vos plafonds !

Opter pour une isolation isophonique par isolant acoustique

Pour obtenir un confort maximal, il faut non seulement se prémunir du froid par une isolation permettant de prémunir les déperditions thermiques, mais il faut aussi limiter les réverbérations de sons et les bruits acoustiques. La solution adéquate peut résider dans le recours à une isolation spécifique acoustique en laine de roche ou de verre et un placo phonique , ce mariage à fait ses preuve pour vos murs à rénover

Celle-ci consiste à la fois en une isolation thermique et acoustique. De ce fait, vous faites d’une pierre deux coups puisque vous réglez par là même les ennuis causés par des condensations, des déperditions de chaleur et vous diminuiez la transmission des bruits et les échos assourdissants qui peuvent se créer dans certains types de structures qui n’ont pas reçu le traitement adéquat.

Sur cette image, on voit un exemple de d’isolant phonique à poser sous carrelage sans chape

isolation acoustique sous carrelage Boulogne Billancourt

Infiltration, Moisissure et Condensation, infiltration d’eau

Des années après la construction d’une maison, il n’est pas rare d’assister à certains phénomènes qui sont dus au temps et à la déperdition thermique. Il s’agit de la condensation et des moisissures. Si au premier coup d’œil, ils semblent bénins, ils peuvent causer de graves désagréments lorsqu’ils se propagent avec le temps (tels que les moisissures qui sont un danger potentiel pour l’hygiène et la santé). Il faut alors opter pour des solutions efficaces, l’isolation phonique sol peux aussi être une solution.

Déperdition thermique et condensation

La condensation est l’une des diverses conséquences de la déperdition thermique. En effet, lorsque les surfaces perdent de la chaleur, la condensation peut elle aussi s’inviter à la fête et accélérer la dégradation des matériaux.isolant acoustique

Comment lutter contre la déperdition thermique ?

L’explication est simple : à cause de la déperdition thermique, les parois ont leurs températures qui deviennent inférieures à celle du milieu. L’humidité est alors plus facilement absorbée lorsque la surface le permet (car certaines surfaces, comme les carreaux par exemple, ne permettent pas cette absorption).

Pour résoudre le problème, les matériaux isolants sont souvent utilisés (et posés en extérieur ou alors en intérieur)

Grâce à cette isolation, la déperdition thermique sera stoppée. D’autres avantages peuvent découler de la pose de ces matériaux isolants. En effet, selon la technique de pose, ils peuvent aussi procurer aux locaux une isolation phonique.

Les moisissures

Une fois que la condensation s’est installée, les moisissures peuvent facilement proliférer sur les différentes surfaces. Premièrement, d’un point de vue esthétique, ce n’est pas beau à voir. Ensuite, sur le plan hygiénique, ces moisissures peuvent permettre à des bactéries de se multiplier. Ce n’est donc pas sain. Il faut donc réagir au plus vite.

La solution est de stopper la condensation. Le processus est de traiter les champignons à l’aide d’un anti-fongicide puissant et d’installer un revêtement contre la condensation. Les peintures thermiques s’avèrent être d’excellents outils dans ce domaine puisqu’elles vont permettre à la surface de contenir sa température chaude. Mais avant de les appliquer sur la ou les surfaces concernées, il faudra d’abord, dans un premier temps, enlever toutes les moisissures qui y sont présentes. En plus, une fois que la peinture anti-condensation aura séché, il sera possible d’appliquer une autre couleur de peinture.

 

 

Le souci des infiltrations d’eau

Elles constituent un sérieux problème et il ne faut pas les négliger. Différentes causes peuvent provoquer ce désagrément :

  • La surface n’est pas assez étanche ;
  • Au fil du temps, la surface a perdu de son étanchéité à cause de la détérioration de sa surface.

Au niveau des conséquences, elles sont diverses. Cela va du simple détachement de la peinture à des faits plus graves tels que la destruction progressive des surfaces (sols, murs, etc.).

Diverses solutions peuvent être envisagées pour stopper les infiltrations d’eau. On peut travailler directement sur la surface subissant l’infiltration (ce qu’on appelle l’étanchéité en pression positive) ou alors on opère directement sur ce qui cause l’infiltration (par exemple les fuites d’eau).

 

Déperdition thermique

Lorsqu’on bâtit une maison, on se doit de respecter certaines normes (établies pour le bien-être des futurs occupants). L’une de ces normes concerne la déperdition thermique : en construisant, il faut doter les différentes pièces d’outils qui leur permettront de faire face efficacement à ce phénomène. Au fil du temps, il se peut aussi que certains facteurs apparaissent et influencent grandement cette déperdition thermique. Nous allons, dans cet article, découvrir comment y faire face et surtout quels sont les outils qui peuvent aider à résoudre ces problèmes.

Comment s’explique la déperdition thermique ?

Pour mieux comprendre le phénomène de déperdition thermique, il faut saisir la manière dont la chaleur se déplace. À l’intérieur de votre maison, la chaleur va partir des zones chaudes pour se diriger vers les zones plus froides. Il y a une double conséquence à ce déplacement :
  • En été, la chaleur quitte l’extérieur pour l’intérieur de la maison ;
  • En hiver, elle observe le parcours contraire.
Le confort thermique est essentiel dans la mesure où il permet d’éviter non seulement de trop utiliser des énergies thermiques compensatrices (telles que par exemple le chauffage en hiver). C’est pourquoi à l’heure actuelle on dote les maisons d’installations et outils nécessaires pour que cette déperdition thermique soit évitée.
Que ce soit par l’installation de porte phonique ou porte isophonique, de rideaux phoniques (rideau insonorisant), de cloison acoustique ou de cloison phonique, nous proposons diverses solutions adaptées à vos besoins.

Les outils contre la déperdition thermique

isolant thermiqueLorsqu’il y a déperdition thermique dans votre bâtisse, cela va être à l’origine de plusieurs désagréments. Le choix des solutions va donc s’effectuer en fonction de la nature du désagrément causé.

Les moisissures et condensations

On parle de condensation lorsqu’un mur non isolé présente un aspect mouillé causé par une humidité non contenue. Et lorsqu’il y a condensation, les moisissures et les efflorescences ne sont pas loin. Cela peut aussi provoquer la destruction progressive de la peinture et du mur en question.

Pour résoudre cette équation, il faut opter pour les revêtements anti-condensation. Ceux-ci sont réalisés à travers l’utilisation et l’application de peintures thermiques imperméables.

Une fois appliquées, ces peintures imperméables arrivent à protéger de la déperdition thermique grâce à leur étanchéité conçue pour que le maintien de la température superficielle (qui se trouve être la plus chaude) soit effectif. Ainsi, elles arrivent à réduire grandement voire éliminer complètement les risques de condensation et de moisissures.

Changement de la température des murs et des locaux

 

Ceci est le désagrément le plus réputé et causé par la déperdition thermique. Ce changement de température aura une autre conséquence : celle de la baisse des conforts dans certaines pièces de l’habitation. Pour y remédier, il faut opter pour :

    • Une isolation thermique (qui peut être intérieure ou extérieure) ;
    • Et/ou une isolation phonique.

Pour cela, il faudra alors procéder à la pose de matériaux isolants (exemple : cf. l’image ci-dessous) afin de faire une correction acoustique.

Dans le cas de l’isolation thermique intérieure, les matériaux isolants auront pour fonction de bloquer et canaliser la température. Mais, il faut aussi préciser que ces matériaux isolants ne servent pas seulement pas à empêcher la déperdition thermique. Ils disposent également de la solidité nécessaire pour résister à des chocs. Par exemple la laine de roche acoustique ou la l’isolation phonique laine de coton, mais aussi l’isolation phonique porte paliere.

 

Si vous êtes intéressé par un devis gratuit spécialiste en isolation phonique, afin de travailler sur des projets d’isolation acoustique, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Nous proposons aussi des mises en place de rideau acoustique, notamment de rideau acoustique 7 couches.