Béton ciré sol et mur : kit et procédure de mise en place

Pour l’aménagement ou la rénovation de votre logement, vous souhaitez rendre vos murs et sols plus esthétiques. Pour y parvenir, vous avez choisi de recourir au béton ciré. Très durable, ce revêtement atypique peut s’utiliser au niveau d’un salon, d’une chambre, d’une cuisine, etc. Disponible en plusieurs coloris, il séduit par sa compatibilité avec de nombreux supports et le chauffage au sol. Découvrez dans cet article le béton ciré, ses caractéristiques, son prix ainsi que la procédure de sa mise en place.

Présentation du béton ciré sol et mur

Le béton ciré reste disponible sous forme de kit. Ce dernier comprend un primaire universel pour les supports. Vous y retrouvez également un micro-mortier en poudre ainsi que de la résine et du colorant. Le paquet comporte aussi un « bouche-pores ». De plus, il compte un vernis easyprotect qui se révèle ultra résistant et durable. Il existe en finition mate ou satinée. Vous pouvez l’obtenir en version 2m², 5 m² ou 10 m². Le primaire universel ouvert reste adapté pour le SIPOREX, le placoplâtre et le plâtre. Pour les carrelages, les anciennes peintures ou les stratifiés, optez plutôt pour un primaire universel fermé.

Notre entreprise commercialise le béton ciré « Nuances Minérales ». Ce dernier représente un mortier décoratif avec une teinture dans la masse. Il reste disponible en 40 différents coloris. Il se révèle simple d’utilisation grâce à sa formulation. Il s’applique sur plusieurs types de support. Notre béton ciré se démarque par une excellente accroche. Il garantit un rendu esthétique inégalable. Il offre une protection résistante et d’une durabilité exceptionnelle. Il dispose d’un temps d’ouverture qui excède 1 heure. Cela le consacre comme un produit de grande qualité comparative aux modèles concurrents.

Notre béton ciré convient pour une large gamme de supports. Il demeure le revêtement de référence pour les sols et murs, à l’intérieur et au-dehors. Il s’adapte à plusieurs plans de travail. Vous pouvez l’utiliser au niveau des douches, des cuisines, des salons, des chambres, des escaliers, etc. Le béton ciré peut se mettre sur les carrelages, le ciment, les plaques de plâtre, les carreaux de plâtre, les chapes, les bétons allégés ou cellulaires. Vous pouvez aussi l’installer sur du bois médium, contre-plaqué marine ou aggloméré hydrofugé. La pratique recommande le kit béton ciré extérieur ou plan de travail pour les espaces souvent en contact avec de l’huile ou de la graisse. Ce type de produit convient particulièrement pour les cuisines. Par contre, le béton ciré ne résiste pas au niveau des pièces humides.

Notre béton ciré représente un produit de référence très prisé par de nombreux professionnels du bâtiment, des architectes d’intérieur, etc. Ils n’hésitent pas à le recommander à leur clientèle. Disponible en 40 coloris, il impressionne par sa qualité et sa résistance. Il se démarque par un temps d’ouverture important et sa facilité d’emploi. Il s’applique sur la quasi-totalité des matériaux aussi bien à l’intérieur qu’au-dehors. Il séduit également par sa fine granulométrie. Son vernis monocomposant en polyuréthane se révèle très résistant.

Devis béton ciré

Impressionnant par son esthétique et sa durabilité, le béton ciré existe en plusieurs nuances de gris vert, rouge, bleu, jaune, violet, marron. Vous pouvez l’appliquer sur chape anhydrite et sur sol chauffant. Il se commercialise sous forme de kit. Nous proposons 40 coloris distincts. Disponible en version 2m², 5 m² ou 10 m², vous aurez le choix entre la finition mate et celle satinée.

Pour la finition mate, le kit de 2 m² revient à approximativement à 85,56 € TTC. Celui de 5 m² coûte 166,30 € TTC tandis que le modèle de 10 m² s’élève à 282,12 € TTC. Pour la finition satinée, vous déboursez 85,56 € TTC pour le kit de 2 m². La version de 5 m² exige 166,30 € TTC tandis que celle de 10 m² nécessitera 282,12 € TTC.

béton ciré autolissant

Béton ciré, rénovation du sol et mise en place

La pose du béton ciré s’effectue selon une procédure que vous devez respecter pour la durabilité de votre ouvrage. Ainsi, vous devez absolument éviter d’installer ce revêtement sur un sol de mauvaise qualité. Le support doit être résistant, non friable, stable et cohésif. Assurez-vous que la surface soit plate, propre, dégraissée et sèche. Cela empêchera les fissures et garantira la durabilité de votre infrastructure. Servez-vous d’un grattoir pour éliminer les anciennes peintures, les traces de plâtre, les mastics et les irrégularités. Après la préparation du support, vous passez à l’étape suivante.

sol en béton ciré

Béton ciré, l’application proprement dite du béton ciré

Pour réussir la mise en place de votre béton ciré, vous devez l’appliquer sur une surface poreuse. Cela s’impose pour son adhérence. Vous commencez donc par utiliser un enduit primaire d’accrochage. Vous patientez quelques heures avant de passer à la pose du béton ciré. Pour la préparation du béton ciré, apprêtez uniquement la quantité nécessaire pour la première couche. Pour y parvenir, prévoyez un seau, des gants, une éponge, un plateau et un couteau américain. Vous devez également vous munir d’un pèse-personne. Il servira à mesurer les différents ingrédients pour respecter le dosage. Lors de la mise en place de votre béton ciré, vous devez tenir compte d’une épaisseur minimale de 8 cm. Cela préservera votre infrastructure des fissures. Cette consistance permettra aussi d’installer un chauffage au sol. De plus, vous devez vérifier les charges pour une pose de béton ciré à l’étage. En effet, il représente un matériau lourd. Pour évaluer la portance de votre support, prenez le temps de consulter un professionnel.

Pour la préparation du béton ciré, vous secouez correctement le bidon de résine avant son usage. Vous en versez en quantité suffisante dans le seau prévu. Vous y ajoutez du micro-mortier sous agitation conformément à la proportion indiquée par la fiche technique. La pratique recommande 3 kg de micro-mortier pour 1 kg de résine. Vous utilisez un platoir ou une truelle pour malaxer la composition jusqu’à obtenir une pâte molle, ni trop liquide ni trop solide. Assurez-vous qu’il ne comporte pas de grumeaux. Si possible, servez-vous d’un mélangeur enduits-peintures pour garantir un résultat véritablement homogène.

Vous passez la première couche  de béton ciré avec douceur. Évitez d’écraser le produit sur le support. Utilisez le platoir pour appliquer avec minutie une bonne dose d’enduit sur la surface. Vous multipliez les passes pour bien répandre la pâte et l’étaler idéalement. Vous recouvrez l’ensemble de la surface de cette première. Une lisseuse vous permettra d’obtenir un ouvrage au même niveau. Pour éviter les cassures précoces, n’oubliez pas d’installer un joint de dilatation environs tous les 4 mètres. Vous laissez l’ouvrage sécher pendant 1 heure avant de passer à la seconde couche de béton ciré. À cette étape, vous veillerez à une uniformisation du support. Vous devez lui donner du relief par une application soyeuse. Le couteau américain vous permettra de bien lisser les angles et arrêts. Prenez le temps de bien exécuter cette étape. Assurez-vous de combler les interstices laissés par la première couche. Pour une surface véritablement plate, vous devez effectuer le ferrage. Pour y parvenir, vous utilisez un couteau ou un platoir inox que vous appuyez fermement. Mais, ces matériels peuvent créer des traces noires sur les teintes claires. La pratique recommande donc l’usage d’une lisseuse polycarbonate pour obtenir un rendu irréprochable.

beton cire

À la fin de cette étape, vous laissez l’ouvrage sécher pendant environ 24 heures. Cela permettra à la seconde couche de se consolider. Ensuite, vous réalisez un polissage. Utilisez une ponceuse excentrique de 150 grains. Intervenez dans le délai indiqué pour éviter que le mortier durcisse complètement. Si vous attendez au-delà de 24 heures, l’opération deviendra très complexe et prendra énormément de temps. De même, n’agissez pas trop tôt au risque de dégrader votre ouvrage. Exécutez cette tâche avec minutie pour obtenir un résultat uniforme. Pour nettoyer les résidus du ponçage, vous recourez à un aspirateur. Puis, vous passez une serpillière humide pour débarrasser entièrement les fines poussières.

L’étape suivante consiste à éliminer la porosité du mortier. Cela permettra que le vernis de finition que vous appliquerez à la fin demeure à la surface du revêtement et ne pénètre pas dans votre ouvrage. Concrètement, vous y mettez du bouche-pores. Le travail s’effectue en deux temps. La première couche assure la saturation du support tandis que la seconde permet d’obtenir un rendu uniforme et lissé. Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez utiliser un rouleau manchon microfibres. Pour les angles, exploitez plutôt un pinceau. Ensuite, vous appliquez du vernis de finition polyuréthane à l’eau easyprotect. Généralement, vous y mettez également deux couches à 3 ou 5 heures d’intervalles. L’opération s’effectue en couches régulières sans tirage du produit. Pour aller vite et bien, servez-vous d’un rouleau manchon microfibres. Vous avez le choix entre la finition mate et celle satinée.

 

De plus, une quarantaine de nuances de différents coloris restent disponibles. Le traitement de finition permet de protéger votre sol de l’usure et de l’abrasion. Il garantit aussi un nettoyage plus aisé de votre ouvrage. Vous ne devez pas laver un sol recouvert de béton ciré avec de l’eau de javel. Évitez de recourir aux produits corrosifs pour entretenir un béton ciré finalisé.

Beton cire